Back to top

#Interrogatoire

#Interrogatoire

Les convocations à des interrogatoires devant la police ou le procureur peuvent être légitimes dans de nombreux cas, par exemple dans le cadre d'enquêtes sur des évènements à propos desquels les DDH peuvent avoir des informations. Cependant, les interrogatoires peuvent aussi être utilisés pour intimider les défenseur-ses des droits humains, en leur faisant comprendre qu'une enquête peut être ouverte contre eux.