Back to top

Conseil de direction

Michel ForstMichel Forst
Michel Forst est Rapporteur spécial de l'ONU sur la situation des défenseur-ses des droits humains et secrétaire général de la Commission nationale consultative française des droits de l'Homme. Il était expert indépendant pour l'ONU sur la situation des droits humains à Haïti de 2008 à 2013. Il était secrétaire général du sommet de Paris sur les défenseur-ses des droits humains et directeur de la section française d'Amnesty International.

Hina JilaniHina Jilani
Hina Jilani est une avocate et défenseuse des droits humains internationalement reconnue. Elle a été Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU sur la situation des défenseur-ses des droits humains de 2000 à 2008. Elle et sa sœur Asma Jahangir ont co-fondé le premier cabinet d'avocats féminin au Pakistan; elle a également co-fondé la Comission des droits humains au Pakistan. Elle est membre de The Elders (Les Sages).

Maina KiaiMaina Kiai
Maina Kiai est Rapporteur spécial de l'ONU sur le droit de réunion pacifique et d'association. Avocat formé dans les universités de Nairobi et d'Harvard, il a passé les 20 dernières années à militer pour les droits humains et des réformes constitutionnelles au Kenya - en tant que fondateur et directeur exécutif de l'ONG Kenya Human Rights Commission, puis en tant que président de la National Human Rights Commission du Kenya (2003-2008).

James CavallaroJames L. Cavallaro
James L. Cavallaro est fondateur et directeur de l'International Human Rights and Conflict Resolution Clinic à la faculté de droit de Stanford, où il est également professeur. Avant de rejoindre Stanford, il a passé neuf ans à la faculté de droit d'Harvard, où il était aussi directeur exécutif du programme sur les droits humains. En juin 2013, il a été élu à la Commission interaméricaine des droits de l'Homme (CIDH).

Maryam ElahiMaryam Elahi
Maryam Elahi est présidente de Community Foundation of Eastern Connecticut. Depuis plus de 25 ans, elle occupe des postes importants dans la communauté internationale des droits humains, en tant qu'avocate, enseignante et subventionneuse. Elle était directrice de l'International Women's Programme à l'Open Society Foundations.