Back to top

Front Line Defenders

Affaires

Rapport Stop the Killings

Stop the Killings Report.jpg

Notre dernier rapport "Stop the Killings" (Stop aux assassinats) analyse les causes profondes des assassinats de DDH au Brésil en Colombie, au Guatemala, au Honduras, au Mexique et aux Philippines.

"Des dictateurs corrompus et des populistes autoritaires sont encouragés à attaquer non seulement les DDH, mais la simple idée des droits humains universels".
Andrew Anderson, Executive Director

Le rapport est basé sur les recherches originales du Comitê Brasileiro de Defensoras e Defensores de Direitos Humanos - CBDDH, (Brésil), du Programa Somos Defensores (Colombie), d'UDEFEGUA (Guatemala), d'ACI-Participa (Honduras), du Comité Cerezo (Mexique) et d'iDEFEND, Karapatan et Pahra (Philippines).

Préfacé par Michel Forst, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des défenseur-ses des droits humains, et présenté par Andrew Anderson, directeur exécutif de Front Line Defenders, "Stop the Killings" est une ressource essentielle pour comprendre l'actuelle et alarmante hausse des assassinats de défenseur-ses des droits humains à travers le monde.

EN SAVOIR PLUS OU TELECHARGER LE RAPPORT

APPEL À PARTICIPER

Le sommet mondial 2018 des défenseur-ses des droits humains

THE HUMAN RIGHTS DEFENDERS WORLD SUMMIT 2018

 

Front Line Defenders est heureuse d'annoncer l'appel à participer au Sommet mondial des défenseur-ses des droits humains qui se tiendra les 29,30 et 31 octobre 2018 à Paris en France.

Le sommet mondial 2018 célèbrera les réussites des 20 dernières années et attendra avec impatience les deux prochaines décennies. Le principal objectif de ce sommet est que dans 20 ans, en 2038, une nouvelle génération de DDH regarde vers le passé et considère que cet évènement a marqué la transition vers un nouveau paradigme de l'approche de la sécurité et de la protection des DDH. Pour plus d'informations, consultez le site web du sommet ainsi que Facebook et Twitter.

Si vous êtes un-e défenseur-se des droits humains, vous aussi pouvez devenir membre de la délégation du sommet 2018.

Jusqu'au 1er septembre 2018, un appel sera ouvert à toutes les parties intéressées pour participer au sommet ou nommer un-e DDH représentant-e. L'objectif de cet appel ouvert est d'atteindre les défenseur-ses les plus isolés et les moins connectés, traditionnellement sous-représentés, les membres des catégories les moins visibles et les groupes ou profils ayant des préoccupations particulières. Cet appel est donc très important pour assurer et renforcer la représentativité, l'inclusion et la diversité des participant-es au sommet.

Cliquez ici pour participer


Rights on the Line

Écoutez le dernier épisode ici: #StopTheKillings Cibler les DDH
Rights on the Line

Le 20 juin, lors d'un évènement en marge de la rencontre du Conseil des droits de l'Homme à Genève, Front Line Defenders a publié un rapport sur les assassinats de DDH à travers le monde. Le rapport se concentre sur les six pays qui comptent le plus d'assassinats, à savoir, des attaques ciblées, des exécutions extrajudiciaires perpétrées par l'État ou les autorités. Pour vous donner un aperçu de la question, Rights on the Line parle des DDH au Mexique, aux Philippines et au Brésil, trois des six pays mentionnés dans le rapport.

 

Inscrivez-vous à #RightsOnTheLinePodcast via RSS Feed ou via les chaines suivantes:

Listen on Google Podcasts Listen on iTunes Listen on Castbox