Back to top

#Agression physique

#Agression physique

Chaque année, de nombreux DDH disent être victimes d'agressions, perpétrées par des policiers en uniforme, des officiers en civil, des agents de sécurité privés, des hommes de main ou autres. Dans pratiquement tous les cas, les agresseurs restent impunis. Les attaques sont également fréquemment perpétrées lors de manifestations, lorsque la police disperse les manifestants.