Back to top
cao_shunli

Cao Shunli

DDH
Article de The Guardian
2014

Chinese activist Cao Shunli dies after being denied medical help, says website

Article de The New York Review of Books
2014

China: Detained to Death

Article de la BBC
2013

China activist Cao Shunli 'disappears', says rights group

Cao Shunli était une défenseuse des droits humains qui appelait à une plus grande participation des citoyens à l'examen périodique universel et à la rédaction de son rapport au sujet des droits humains. À cause de ce plaidoyer, elle a été harcelée, interrogée et détenue à plusieurs occasions. En septembre 2013, Cao Shunli a été arrêtée alors qu'elle tentait de quitter le pays pour assister à une session de formation à Genève sur les mécanismes de l'ONU en faveur des droits humains. Après que les autorités chinoises ont refusé plusieurs fois de lui fournir des soins médicaux adaptés et en dépit des appels répétés afin qu'elle soit libérée pour raison médicale en raison de la rapide détérioration de sa santé, Cao Shunli est décédée à l'hôpital de Pékin le 14 mars 2014.

Les DDH chinois sont la cible d'intimidation, harcèlement, assignations à résidence, torture et emprisonnement. Ils doivent également opérer dans un cadre législatif très restrictif; il existe des lois qui criminalisent toutes les manifestations non autorisées et qui exigent le soutien du gouvernement pour l'enregistrement des ONG, ce qui est refusé à toute organisation opérant dans le domaine des droits humains. De vastes enquêtes sur les ONG ayant des liens avec des organisations étrangères ont été menées en 2014 et 2015, entrainant harcèlement, détentions et fermetures forcées.