Back to top
li_yuhan.jpg

Li Yuhan

DDH

Li Yuhan est une avocate en droits humains basée à Pékin et elle plaide pour les victimes de violations des droits humains; elle est connue de beaucoup de monde au sein de la communauté des droits humains en Chine comme la "grande sœur", en référence à son âge et à son comportement passionné. En tant qu'avocate en droits humains, Li Yuhan représente des affaires sensibles relatives à la liberté de croyance et d'accès aux informations sur le gouvernement. En 2015, lors de la répression dite des "709" contre les avocats en droits humains, Li Yuhan a défendu Wang Yu, une collègue avocate qui était l'une des prinicpales victimes de la répression. Wang Yu a été officiellement libérée sous caution le 22 juillet 2016 et autorisée à rentrer chez elle le 20 juillet 2017.

China

Les défenseur-ses des droits humains chinois travaillent sur un large éventail de questions, remettant en cause ceux qui violent les droits à plusieurs niveaux. Nombre des défenseur-ses les plus éminents et les plus persécutés œuvrent pour la protection de la santé et du bien-être des victimes d'un gouvernement et de pratiques d'entreprises qui provoquent des blessures physiques, notamment des avortements forcés, des scandales sanitaires et alimentaires, la pollution environnementale et des actions gouvernementales corrompues et négligentes entrainant des décès évitables. D'autres DDH en Chine travaillent pour la protection des droits économiques des citoyens chinois en plaidant pour les victimes d'expropriation de leurs biens, de démolitions forcées et de violations des contrats de travail. D'autres encore défendent la liberté d'expression des minorités ethniques et religieuses.