Back to top
hrd_liu_xia_credit_chrd.jpeg

Liu Xia

DDH, artiste
Article de The Guardian
2014

Nobel winner's wife Liu Xia speaks out from house arrest through her poems

Article du WSJ
2014

The Ordeal of China's Liu Xia

Liu Xia, peintre et photographe, est assignée à résidence et coupée du monde extérieur depuis 2010. Les amis, partisans, journalistes et diplomates qui ont tenté de lui rendre visite ont été bloqués, à de rares exceptions près, par des gardes qui la surveillent 24 heures sur 24. Liu Xia n'a pas été accusée ni inculpée d'aucun crime. Elle est prise pour cible parce que l'homme qu'elle a épousé - Liu Xiaobo- a remporté le Prix Nobel de la Paix.

Les DDH chinois sont la cible d'intimidation, harcèlement, assignations à résidence, torture et emprisonnement. Ils doivent également opérer dans un cadre législatif très restrictif; il existe des lois qui criminalisent toutes les manifestations non autorisées et qui exigent le soutien du gouvernement pour l'enregistrement des ONG, ce qui est refusé à toute organisation opérant dans le domaine des droits humains. De vastes enquêtes sur les ONG ayant des liens avec des organisations étrangères ont été menées en 2014 et 2015, entrainant harcèlement, détentions et fermetures forcées.

multiple_exposure_spotlight_on_hrd_-_liu_xia