Back to top
Saturday Mothers

Saturday Mothers/People

Saturday Mothers/People est un groupe de défense des droits humains composé de défenseur-ses des droits humains et de familles de victimes de disparitions forcées en Turquie dans les années 90. Ils ont commencé à organiser des veillées hebdomadaires sur la place Galatasaray après la détention de Hasan Ocak le 21 mars 1995 et la découverte ultérieure de son corps torturé dans une fosse commune. Les défenseur-ses des droits de humains et les familles des victimes se sont réunis pour la première fois sur la place Galatasaray le 27 mai 1995 pour réclamer la fin des disparitions forcées, demander des informations sur le lieu où se trouvent les disparus et rendre justice aux victimes. Le groupe avait décidé de mettre fin à ses veillées hebdomadaires le 13 mars 1999 après une recrudescence des attaques policières à leur encontre. Les veillées ont repris le 31 juin 2009 après 10 ans d'interruption. Le 25 août 2018, l'initiative a fêté sa 700e semaine de manifestation. Saturday Mothers/People se rassemble chaque samedi devant le siège de l'Human Rights Association (IHD) à Istanbul, pour lire des communiqués de presse hebdomadaires, depuis que l'organisation a été interdite de tenir ses veillées dans leur lieu d'origine sur la place Galatasaray en 2018. Selon les données publiées par le Truth Justice Memory Centre, depuis le coup d'État du 12 septembre 1980, au moins 1352 personnes ont disparu de force en Turquie. Parmi les 344 personnes disparues pour lesquelles une plainte a été déposée, leurs auteurs n'ont été condamnés que dans deux de ces cas, un chiffre condamné par la Cour européenne des droits de l'homme.

turkey protest

Les défenseur-ses des droits humains (DDH) en Turquie sont victimes d'acharnement judiciaire, dont des poursuites criminelles, d'agressions violentes, de menaces, de surveillance, de détentions arbitraires prolongées, et de mauvais traitements. Au lendemain de la tentative de coup d'État de juillet 2016, leur environnement de travail s'est encore plus dégradé.