Back to top

#Siera Leone

#Siera Leone

La Sierra Leone a fait d'importants progrès dans le domaine des droits humains, depuis la fin du conflit armé en 2002. Cependant, comme la prise de conscience en matière de droits humains reste faible en Sierra Leone, et les défenseur-ses jouent donc un rôle capital en termes de sensibilisation et d’éducation aux droits humains fondamentaux.

En général, les défenseur-ses des droits humains peuvent accomplir leur travail sans risquer de graves agressions de la part des autorités. Aucun meurtre de DDH ou de longues périodes de détention n'ont été rapportés au cours des dernières années.

Toutefois, certains DDH font toujours face au harcèlement ou à des actes d'intimidation lorsqu'ils accomplissent leur travail. Des attaques contre des organisations de défense des droits des genres ou sexuels ont été rapportées, notamment la destruction de biens et le chantage. Ces organisations sont exposées à des défis particuliers dans les zones rurales. Par exemple, une ONG a été cambriolée et en partie vandalisée seulement quelques mois après avoir déménagé suite à un avis d'expulsion qui serait lié à la nature de ses activités. Les défenseur-ses des droits humains qui dénoncent les violations perpétrées par les autorités et les leaders traditionnels sont harcelés.