Back to top

La défenseuse des droits humains He Fangmei disparue depuis trois mois

Statut: 
Disparue
À propos de la situation

La défenseuse des droits humains He Fangmei (何方美) a disparu depuis trois mois après avoir organisé une manifestation devant un bureau du gouvernement local à Huixian, Xinxiang, province du Henan, le 9 octobre 2020.

À propos de He Fangmei

He FangmeiHe Fangmei (何方美) est une défenseuse du droit à la santé qui plaide pour la sécurité des vaccins et pour l'accès aux recours pour les victimes de vaccins défectueux. Elle a commencé à demander des comptes et une indemnisation lorsque sa fille a été paralysée par une maladie neurologique après avoir reçu des vaccins défectueux en mars 2018, alors que l'enfant avait dix mois. Elle a ensuite cofondé "Home for Vaccine Babies" (疫苗宝宝之家), un réseau informel de familles dont les jeunes enfants sont tombés gravement malades ou handicapés suite à l'injection de vaccins défectueux. Elle et son mari Li Xin se rendent fréquemment à Pékin pour les soins médicaux de leur fille et pour adresser des pétitions au gouvernement afin de faire pression pour que l'État et les entreprises rendent des comptes en ce qui concerne les dommages subis par les personnes qui ont reçu des vaccins défectueux et leur famille.

8 Janvier 2021
La défenseuse des droits humains He Fangmei disparue depuis trois mois

La défenseuse des droits humains He Fangmei (何方美) a disparu depuis trois mois après avoir organisé une manifestation devant un bureau du gouvernement local à Huixian, Xinxiang, province du Henan, le 9 octobre 2020. Son mari, Li Xin, est injoingnable depuis qu’il a été emmené à Pékin par des individus qui appartiendraient à la police locale de Huixian cinq jours après la disparition de sa femme. He Fangmei est enceinte et mère de deux jeunes enfants, dont l'une est handicapée et a besoin de soins médicaux réguliers.

Download the Urgent Appeal

He Fangmei (何方美) est une défenseuse du droit à la santé qui plaide pour la sécurité des vaccins et pour l'accès aux recours pour les victimes de vaccins défectueux. Elle a commencé à demander des comptes et une indemnisation lorsque sa fille a été paralysée par une maladie neurologique après avoir reçu des vaccins défectueux en mars 2018, alors que l'enfant avait dix mois. Elle a ensuite cofondé "Home for Vaccine Babies" (疫苗宝宝之家), un réseau informel de familles dont les jeunes enfants sont tombés gravement malades ou handicapés suite à l'injection de vaccins défectueux. Elle et son mari Li Xin se rendent fréquemment à Pékin pour les soins médicaux de leur fille et pour adresser des pétitions au gouvernement afin de faire pression pour que l'État et les entreprises rendent des comptes en ce qui concerne les dommages subis par les personnes qui ont reçu des vaccins défectueux et leur famille. En mars 2019, elle a été arrêtée lors d'une collecte de fonds dans les rues de Pékin avec d'autres familles touchées par des vaccins défectueux. Elle a ensuite été ramenée dans le Henan et détenue jusqu'à ce qu'elle soit jugée en novembre 2019 pour "avoir provoqué des querelles et des troubles". En janvier 2020 elle a été libérée lorsque le procureur local a retiré les charges contre elle.

Le 2 octobre 2020, He Fangmei s'est rendue au bureau du gouvernement municipal de Huixian et a versé de l'encre noire devant l'entrée principale, pour protester contre l'incapacité du gouvernement à lui fournir des remèdes pour la maladie de sa fille et une indemnisation pour sa détention en 2019. Elle protestait également contre la surveillance policière étroite et les restrictions de déplacements dont elle et sa famille font l'objet car cela les a empêchés de se rendre à Pékin où sa fille peut obtenir de meilleurs soins médicaux. Le bureau local de la sécurité publique a émis un ordre de détention administrative de 10 jours contre elle, mais il a décidé de suspendre son exécution parce qu'elle est enceinte.

Le 9 octobre 2020, He Fangmei s'est rendu devant le même bureau gouvernemental et a versé de la peinture noire devant l'entrée principale. Elle est désormais injoignable depuis le 9 ou le 10 octobre 2020. Elle est une utilisatrice active de Twitter et des connaissances ont repris l'administration de son compte après sa disparition ; ils ont commencé à publier des mises à jour et leurs préoccupations depuis le 10 octobre au sujet de sa disparition forcée.

Dans les semaines qui ont suivi, les connaissances et les familles des victimes de vaccins défectueux ont passé plusieurs appels téléphoniques au bureau local de la sécurité publique, mais elles sont restées sans réponse ou se sont entendu dire que c'était le mauvais numéro. Des informations publiées sur son compte Twitter plusieurs jours après sa disparition et attribuées à son mari Li Xin, qui était à Pékin, suggèrent que He Fangmei pourrait être assignée de facto à résidence à Huixian. Des fonctionnaires locaux auraient dit que ses deux jeunes enfants "sont pris en charge". Le 14 octobre 2020 en fin d'après-midi, Li Xin est également devenu injoignable, selon plusieurs personnes qui ont tenté de le joindre sur son portable. À ce jour, on ignore toujours où se trouvent He Fangmei et sa proche famille et comment ils vont.

Le 26 octobre 2020, des personnes inquiètes ont téléphoné à la famille de He Fangmei qui a dit n'avoir aucune information sur son sort après sa disparition ; la famille n'a pas non plus eu de nouvelles de Li Xin depuis qu'il a été ramené de Pékin à Huixian ; et elle n'a reçu aucun avis officiel de la police concernant He Fangmei ou Li Xin.

En novembre 2020, les familles affectées par des vaccins défectueux se sont rendues au bureau du gouvernement local à Huixian pour se renseigner au sujet de He Fangmei mais elles n'ont pu avoir aucune information. À peu près au même moment, ces familles ont lancé une campagne sur les réseaux sociaux et ont écrit des lettres pour exhorter les autorités compétentes de révéler où se trouve He Fangmei. Certaines de ces familles ont été interrogées par des agents de la sécurité publique qui les ont avertis de ne pas mener cette campagne.

Front Line Defenders est extrêmement préoccupée par le manque d'informations sur la localisation, le bien-être et la disparition forcée de He Fangmei, de son mari et de leurs deux jeunes enfants, en particulier compte tenu de sa grossesse et de l'état de santé de sa fille. Elle pense que la disparition de la défenseuse et de sa famille, ainsi que le harcèlement qu’ils ont subis avant cela sont des actes de représailles contre le travail pacifique et légitime de He Fangmei en faveur des droits humains, notamment le droit à la santé.