Back to top

Détention arbitraire d’Anne-Marie Mabo Elumba

Statut: 
Libérée sous caution
À propos de la situation

Le 16 juin 2020, la défenseuse des droits humains Anne-Marie Mabo Elumba a été libérée sous caution de la prison centrale de Kasapa à Lubumbashi, où elle était détenue dans de mauvaises conditions depuis le 8 juin, suite à son arrestation le 6 juin.

Le 6 juin 2020, la défenseuse des droits humains Anne-Marie Mabo Elumba a été arbitrairement arrêtée à Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga, alors qu'elle manifestait pacifiquement. Elle est actuellement détenue à la prison centrale de Kasapa à Lubumbashi.

About Anne-Marie Mabo Elumba

Anne-Marie Mabo Elumba est une défenseuse des droits humains et membre de l'organisation Nouvelle Dynamique Syndicale (NDS). NDS est une organisation syndicale qui promeut les droits des travailleurs en RDC.

2 Juillet 2020
Anne-Marie Mabo Elumba libérée sous caution

Le 16 juin 2020, la défenseuse des droits humains Anne-Marie Mabo Elumba a été libérée sous caution de la prison centrale de Kasapa à Lubumbashi, où elle était détenue dans de mauvaises conditions depuis le 8 juin, suite à son arrestation le 6 juin. Elle est accusée d'"outrage au tribunal" et a été placée sous contrôle judiciaire. Elle doit se présenter au poste de police tous les mardis et vendredis.

Anne-Marie Mabo Elumba est une défenseuse des droits humains et membre de l'organisation Nouvelle Dynamique Syndicale (NDS). NDS est une organisation syndicale qui promeut les droits des travailleurs en RDC.

Le 6 juin 2020, Anne-Marie Mabo Elumba a été arbitrairement arrêtée par la police alors qu'elle participait à une manifestation pacifique à Lubumbashi, organisée par la NDS. La manifestation était organisée pour protester contre une décision récente du procureur général Basil Lumande, en faveur d'un ancien membre de NDS qui avait indûment perçu des cotisations pour l'organisation, auprès de sociétés où travaillaient certains membres de NDS, bien qu'il ne soit plus affilié à Nouvelle Dynamique Syndicale.

Le 8 juin 2020, la défenseuse des droits humains a été transférée à la prison centrale de Kasapa, après avoir été détenue dans une cellule du tribunal de Lubumbashi depuis son arrestation. Anne-Marie Mabo Elumba a été soumise à de mauvaises conditions de détention, partageant sa cellule avec 77 autres femmes.

Bien que Front Line Defenders salue la libération d'Anne-Marie Mabo Elumba, Front Line Defenders est préoccupée par l'imposition d'une contrôle judiciaire, qui semble être uniquement motivée par son travail légitime et pacifique en faveur des droits humains. Front Line Defenders demande instamment aux autorités de la République Démocratique du Congo de lever le contrôle judiciaire d'Anne-Marie Mabo Elumba et de garantir en toutes circonstances que tous les défenseurs des droits humains dans le pays puissent mener leurs activités légitimes de défense des droits humains sans crainte de représailles et sans aucune restriction.

11 Juin 2020
Détention arbitraire d’Anne-Marie Mabo Elumba

Le 6 juin 2020, la défenseuse des droits humains Anne-Marie Mabo Elumba a été arbitrairement arrêtée à Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga, alors qu'elle manifestait pacifiquement. Elle est actuellement détenue à la prison centrale de Kasapa à Lubumbashi.

Télécharger l'appel urgent

Anne-Marie Mabo Elumba est une défenseuse des droits humains et membre de l'organisation Nouvelle Dynamique Syndicale (NDS). NDS est une organisation syndicale qui promeut les droits des travailleurs en RDC.

Le 6 juin 2020, Anne-Marie Mabo Elumba a été arrêtée par la police alors qu'elle participait à une manifestation pacifique à Lubumbashi, organisée par NDS. La manifestation était organisée pour protester contre une décision récente du procureur général Basil Lumande, en faveur d'un ancien membre de NDS qui avait indûment perçu des cotisations pour l'organisation, auprès de sociétés où travaillaient certains membres de NDS, bien qu'il ne soit plus affilié à Nouvelle Dynamique Syndicale. Une fois la marche arrivée au tribunal de Lubumbashi, Anne-Marie Elumba a été arrêtée par des officiers de police judiciaire au motif que le message figurant sur le panneau qu'elle tenait portait atteinte à l'honneur du procureur général, ce qui constituerait un outrage à l'autorité.

Le 8 juin 2020, la défenseuse a été transférée à la prison centrale de Kasapa, après avoir été détenue dans une cellule du tribunal de Lubumbashi depuis son arrestation. La défenseuse n'a pas encore comparu devant un juge et n'a pas été informée des charges qui pèsent contre elle.

Front Line Defenders est sérieusement préoccupée par la détention arbitraire d'Anne-Marie Mabo Elumba car Front Line Defenders pense qu'elle est liée à son exercice de la liberté d'expression et de rassemblement pacifique.