Back to top

Disparition de Raza Mahmood Khan

Statut: 
Disparu
À propos de la situation

Le 2 décembre 2017, le militant pakistanais Raza Mahmood Khan a disparu de chez lui à Lahore, dans la province du Punjab.

À propos de Raza Mahmood Khan

raza_mahmood_khan.jpgRaza Mahmood Khan milite en faveur de la paix et il est président d'Aaghaz-e-Dosti (début de l'amitié), une organisation qui promeut la construction de la paix entre l'Inde et le Pakistan. Il est également membre de Hum Sab Aik Hai (Nous ne sommes qu'un), une organisation qui promeut l'égalité entre les citoyens de toutes les classes et religions en mettant une plateforme publique à leur disposition. En outre, il organise des évènements de la société civile dans le but de réduire l'extrémisme religieux au Pakistan.

 

8 Décembre 2017
Disparition de Raza Mahmood Khan

Le 2 décembre 2017, le militant pakistanais Raza Mahmood Khan a disparu de chez lui à Lahore, dans la province du Punjab.

Download the Urgent Appeal (PDF)
 

Le 2 décembre 2017, Raza Mahmood Khan a organisé un évènement dans un lieu public, Lowkey Lokai, afin d'exprimer son point de vue contre un sit-in qui se tient depuis 20 jours par des personnes appelant à la démission du ministre de la loi fédérale, en raison de présumées déclarations blasphématoires, et à respecter strictement les lois strictes du pays en matière de blasphème. Raza Mahmood Khan a été vu pour la dernière fois vers 20h par des personnes ayant assisté à cet évènement, près du lieu où il était organisé. Depuis, on ignore où il se trouve et ses deux téléphones sont éteints.

Le 3 décembre, 24 heures après avoir été vu pour la dernière fois, ses associés ont contacté ses voisins, ses amis et sa famille afin de chercher des informations, mais personne ne sait où il se trouve. Son domicile est fermé de l'extérieur, mais une lumière est allumée à l'intérieur. Le frère du défenseur, Hamid Naseer Mehmood, craint que Raza Mahmood Khan ait été enlevé et il a porté plainte devant la police. La police a d'abord été réticente à enregistrer la plainte, mais a fini par ouvrir un rapport de première information dans la matinée du 5 décembre 2017.

Les défenseurs et défenseuses des droits humains au Pakistan font face à un milieu de plus en plus hostile. Depuis plusieurs années, les disparitions forcées sont fréquentes dans les principales zones urbaines du pays. La commission d'enquête pakistanaise sur les disparitions forcées a reçu près de 300 affaires de disparitions forcées présumées entre août et octobre 2017, ce qui est de loin le nombre le plus élevé d'affaires sur une période de trois mois au cours des dernières années. En janvier 2017, quatre militants ont été libérés trois semaines après avoir été enlevés à Lahore, à Islamabad et dans la ville de Nankana Sahib dans le Punjab.

Front Line Defenders est profondément préoccupée par la disparition du défenseur des droits humains Raza Mahmood Khan, qui semble uniquement motivée par son travail pacifique et légitime en faveur des droits humains au Pakistan.

Front Line Defenders exhorte les autorités pakistanaises à :

1. Ouvrir immédiatement une enquête approfondie et impartiale sur la disparition du défenseur des droits humains Raza Mahmood Khan, dans le but d'assurer sa protection et sa libération, de publier les conclusions et de traduire les responsables en justice conformément aux normes internationales;

2. Garantir qu’en toutes circonstances, tous-tes les défenseur-ses des droits humains au Pakistan, puissent mener à bien leurs actions légitimes en faveur des droits humains, sans craindre ni restrictions ni représailles.