Back to top

Recherche

Closed Case
24 Décembre 2015

Bob Rugurika a dû partir en exil après que le gouvernement a violemment réprimé les manifestations et organisé des assassinats ciblés pour soutenir la détermination du président Nkurunziza de se présenter à une troisième mandat présidentiel.

Le 19 février 2015, le défenseur des droits humains M Bob Rugurika est enfin sorti de la prison de Muramvya. La veille, le juge avait accepté l'appel du défenseur et ordonné sa libération provisoire sous conditions et moyennant une caution élevée de 15 millions de francs burundais (soit 8400 euros).

Lieu