Back to top
Miguel Guimaraes

Miguel Guimaraes

DDH
Federation for Ucayali and Afluentes Native Communities (FECONAU)

Miguel Guimaraes est défenseur de l'environnement de la communauté Flor de Ucayali et président de la Federación de Comunidades Nativas del Ucayali y Afluentes (FECONAU), l'une des plus anciennes fédérations autochtones de l'Amazonie péruvienne, qui représente les organisations autochtones de plus de 30 communautés indigènes. La Fédération plaide pour la reconnaissance des droits des communautés autochtones et la préservation de leurs terres ancestrales. La FECONAU est au premier plan de la lutte pour les droits des populations autochtones dans l'Amazonie péruvienne, en particulier dans l'affaire de Santa Clara de Uchunya. Depuis 2013, la communauté résiste à l'invasion et à la déforestation de ses terres ancestrales par les entreprises d'huile de palme et les trafiquants de terres, car l'État est incapable de lui fournir l'intégralité du titre de propriété de leur territoire, et à cause des difficultés rencontrées par les peuples autochtones pour accéder à la justice et à obtenir réparations par le biais des mécanismes d'État du Pérou.

 

Même si de nombreux défenseur-ses des droits humains (DDH) peuvent opérer librement au Pérou, ceux-celles qui travaillent sur les questions liées à l'environnement et à l'impact de l'industrie de l'extraction sur les droits humains et l'environnement, sont exposés à une répression sévère, notamment à l'intimidation, aux campagnes de diffamation, aux menaces de mort, à la surveillance et à l'acharnement judiciaire.