Back to top
Kenia Montalvan

Kenia Inés Hernández Montalván

DDH
Colectivo Libertario Zapata Vive

Kenia Inés Hernández Montalván est une défenseuse des droits humains mexicaine ; elle est actuellement coordinatrice du Colectivo Libertario Zapata Vive (Collectif libertaire Zapata vit) et pendant longtemps elle était l'éminente dirigeante du Movimiento Nacional por la Libertad de los Presos Políticos (Mouvement national pour la liberté des prisonniers politiques). Le Colectivo Libertario Zapata Vive est un mouvement paysan qui défend le droit à la terre, l'identité collective et qui promeut différentes formes de résistance pacifique contre les modèles de développement ayant une approche néolibérale imposés par l'État mexicain. Kenia Inés a consacré une grande partie de sa vie à la défense des droits humains en étant constamment menacée de mort par des groupes tels que l'Union des organisations et des peuples de l'État de Guerrero (UPOEG), des groupes paramilitaires et en étant harcelée par les forces de police nationales. Cela l'a poussée à demander l'aide des mécanismes de protection du ministère de l'Intérieur (SEGOB) et à déménager à Mexico City où elle poursuit son travail en faveur des droits humains.

Mexico

Les DDH qui défendent le territoire au Mexique, en particulier les territoires autochtones, sont exposés à un degré de risque élevé. Ils sont criminalisés, emprisonnés, calomniés et souvent assassinés.