Back to top

Eskandar Lotfi

DDH, porte-parole
Coordinating Council of the Iranian Teachers’ Trade Associations (CCITTA)

Eskandar Lotfi est porte parole du conseil de coordination de l’Iranian Teachers’ Trade Associations (CCITTA) et membre actif de l’ITTA, branche de Marivan-Kurdistan, qui plaide pour le droit des enfants à une éducation gratuite, une classification appropriée des enseignants et l’harmonisation des pensions des retraités. Le 8 février 2022, le défenseur avait été condamné à deux ans de prison pour « activités de propagande contre l’État » et « désinformation » sur la base de ses activités syndicales par la branche 104 du tribunal pénal de Sanandaj II. Cependant, la branche 4 de la cour d’appel de Sanandaj a acquitté le défenseur des droits humains des deux accusations susmentionnées en juillet 2020.

Iran

Les défenseur-ses des droits humains et les journalistes sont arrêtés, placés en détention et poursuivis dans le cadre de procès inéquitables. Les DDH reçoivent toujours des menaces de mort et sont harcelés, et arbitrairement arrêtés. Les demandes de libération sous conditions sont rejetées ou les conditions pour y avoir accès sont extrêmement sévères. Les DDH font également l’objet d’une surveillance systématique et les membres de leur famille sont ciblés. Les journalistes sont condamnés à la flagellation lorsqu'ils critiquent le gouvernement.