Back to top

Li Zhaoxiu arrêtée à l'hôpital alors qu'elle attendait pour être opérée

Statut: 
Arrêtée
À propos de la situation

Le 17 septembre 2017, Li Zhaoxiu (李昭秀) a été arrêtée par la police de Chengdu, dans la province du Sichuan, pour "avoir provoqué une querelle et des troubles". La défenseuse des droits humains a été arrêtée devant l'hôpital militaire où elle attendait de subir une opération chirurgicale.

À propos de Li Zhaoxiu

li_zhaoxiu.jpgLi Zhaoxiu est bénévole au sein de 64 Tianwang, un site web qui répertorie toutes les violations des droits humains perpétrées en Chine. Elle représente aussi et défend les droits des paysans de la province du Sichuan; elle contribue à les sensibiliser à propos du droit à la terre et elle facilite leur participation aux élections locales. Ses soutiens craignent que la défenseuse soit prise pour cible à cause de sa campagne en faveur de la libération du défenseur des droits humains et fondateur de 64 Tinwang, Huang Qi, depuis sa disparition forcée le 28 novembre 2016.

21 Septembre 2017
Li Zhaoxiu arrêtée à l'hôpital alors qu'elle attendait pour être opérée

Le 17 septembre 2017, Li Zhaoxiu (李昭秀) a été arrêtée par la police de Chengdu pour "avoir provoqué une querelle et des troubles". La défenseuse a été arrêtée à l'entrée de l'hôpital militaire de Chengdu, où elle devait subir une opération du foie.

Download the Urgent Appeal (PDF)

Li Zhaoxiu souffre actuellement d'une atrophie du lobe droit du foie, ainsi que de calculs biliaires. Sur recommandations des médecins de l'hôpital populaire n'°5 de Chengdu, la défenseuse a été transférée dans la matinée du 17 septembre 2017 vers l'hôpital militaire de la ville, mieux équipé. Alors que la défenseuse attendait son mari à l'entrée de l'hôpital, huit policiers du poste de Jiaolong sont arrivés et ont arrêté Li Zhaoxiu; elle est soupçonnée d'avoir "provoqué une querelle et des troubles". Ils ont ensuite conduit la défenseuse dans le centre de détention de Shuangliu.

Front Line Defenders condamne l'arrestation et les charges portées contre Li Zhaoxiu, car il semble qu'elle soit détenue uniquement à cause de son travail légitime et pacifique en faveur des droits humains, notamment sa défense d'Huang Qi.

Front Line Defenders exhorte les autorités de Chine à :

1. Libérer immédiatement et sans condition Li Zhaoxiu et abandonner toutes les charges portées contre elle;

2. Garantir à Li Zhaoxiu un accès immédiat et sans entrave à sa famille et à ses avocats, et garantir que son traitement en prison corresponde à toutes les conditions établies dans les " Principes fondamentaux relatifs à la protection de toute personne contre toute forme de détention ou emprisonnement " adoptés par l'Assemblée Générale de l'ONU dans sa résolution 43/173 du 9 décembre 1988 ;

3. Garantir que Li Zhaoxiu bénéficie d'un accès total à tous les soins médicaux nécessaires;

4. Cesser immédiatement de cibler tous-tes les défenseur-ses des droits humains en Chine et garantir qu'en toutes circonstances ils-elles puissent mener à bien leurs activités légitimes en faveur des droits humains, sans craindre ni restrictions ni représailles, y compris l'acharnement judiciaire.