Back to top

La santé du défenseur des droits humains Yin Xu’an se détériore en détention

Statut: 
Détérioration de la santé
À propos de la situation

La santé du défenseur des droits humains Yin Xu’an s’est détériorée suite à un accident vasculaire cérébral en février 2022 alors qu'il se trouvait dans le centre de détention de Daye, dans l’est de la province de Hubei, où il attend d’être transféré dans une prison pour purger une peine de quatre ans et demi. Le 2 mars 2022, la famille du défenseur a demandé au Centre de détention de Daye des informations sur ses derniers déplacements, son état de santé et le traitement médical qu’il reçoit, mais les autorités ont refusé de divulguer toute information et ont également refusé leur demande de le rencontrer ou de l’appeler par vidéo. Yin Xu’an souffre de multiples problèmes de santé, dont l’hypertension artérielle et le diabète.

À propos de Yin Xu’an

Yin Xu’an (尹 旭 安) est pétitionnaire et défenseur des droits humains originaire de la ville de Daye dans la province de Hubei. Il milite pour les questions relatives aux droits humains, y compris les condamnations injustifiées, le système de « rééducation par le travail », la détention extrajudiciaire, l’utilisation illégale des terres par l’État et l’acharnement judiciaire contre les défenseur-ses des droits humains et les militants politiques. Il plaide également pour que le gouvernement chinois ratifie les instruments internationaux en matière de droits humains, y compris le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP). En raison de son plaidoyer en faveur des droits humains, Yin Xu’an a été détenu ou emprisonné à plusieurs reprises depuis 2007. Yin Xu’an a été arrêté en juillet 2015 peu après avoir participé à une campagne en ligne et hors ligne pour la libération d’un défenseur des droits humains, puis condamné en mai 2017 à trois ans et demi.

7 Mars 2022
La santé du défenseur des droits humains Yin Xu’an se détériore en détention

La santé du défenseur des droits humains Yin Xu’an s’est détériorée suite à un accident vasculaire cérébral en février 2022 alors qu'il se trouvait dans le centre de détention de Daye, dans l’est de la province de Hubei, où il attend d’être transféré dans une prison pour purger une peine de quatre ans et demi. Le 2 mars 2022, la famille du défenseur a demandé au Centre de détention de Daye des informations sur ses derniers déplacements, son état de santé et le traitement médical qu’il reçoit, mais les autorités ont refusé de divulguer toute information et ont également refusé leur demande de le rencontrer ou de l’appeler par vidéo. Yin Xu’an souffre de multiples problèmes de santé, dont l’hypertension artérielle et le diabète.

Download Urgent Appeal

Yin Xu’an (尹 旭 安) est pétitionnaire et défenseur des droits humains originaire de la ville de Daye dans la province de Hubei. Il milite pour les questions relatives aux droits humains, y compris les condamnations injustifiées, le système de « rééducation par le travail », la détention extrajudiciaire, l’utilisation illégale des terres par l’État et l’acharnement judiciaire contre les défenseur-ses des droits humains et les militants politiques. Il plaide également pour que le gouvernement chinois ratifie les instruments internationaux en matière de droits humains, y compris le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP). En raison de son plaidoyer en faveur des droits humains, Yin Xu’an a été détenu ou emprisonné à plusieurs reprises depuis 2007. Yin Xu’an a été arrêté en juillet 2015 peu après avoir participé à une campagne en ligne et hors ligne pour la libération d’un défenseur des droits humains, puis condamné en mai 2017 à trois ans et demi.

Le 14 février 2022, un policier a informé la famille de Yin Xu’an qu’il avait été victime d’un accident vasculaire cérébral au centre de détention de Daye et qu’il avait été transféré à l’hôpital de médecine traditionnelle chinoise de Daye pour y être soigné. Lors de courts appels vidéo que la famille a été autorisée à passer à Yin Xu’an en février, le défenseur avait l’air très fragile et avait du mal à parler. Il n’était pas capable de manger et de boire par lui-même et devait être nourri.

Yin Xu’an a été arrêté en mai 2019 et inculpé en octobre 2019 pour avoir « provoqué une querelle et des troubles ». Son procès s’est ouvert le 19 janvier 2020 devant le tribunal municipal de Daye, mais il a été immédiatement reporté car les procureurs ont demandé plus de temps pour un complément d’enquête. Le 21 juillet 2021, le tribunal de Daye l’a condamné à quatre ans et six mois de prison. Le 28 janvier 2022, le tribunal intermédiaire de Huangshi, dans le sud-est de la province de Hubei, a confirmé la peine en appel.

Front Line Defenders pense que Yin Xu’an est pris pour cible uniquement à cause de son travail en faveur des droits humains. Avant l’AVC de février 2022, Yin Xu’an était déjà en mauvaise santé et avait dû être transféré plusieurs fois du centre de détention vers un hôpital pour y recevoir des soins d’urgence. Les autorités ont refusé à plusieurs reprises les demandes de libération sous caution pour des raisons médicales faites par son avocat. Les hospitalisations répétées de Yin Xu’an pendant sa détention suggèrent fortement que sa vie pourrait être menacée s’il n’est pas autorisé à recevoir les soins médicaux adéquats et continus en dehors des centres de détention et des prisons, où des conditions difficiles ont contribué à la mort de plusieurs défenseur-ses des droits humains.