Back to top

Arrestation du défenseur des droits humains Muong Sopheak

Statut: 
Détenu
À propos de la situation

Le 11 septembre 2020, le défenseur des droits humains Muong Sopheak a été arrêté par la police, devant le siège du Parti de la volonté khmère à Phnom Penh. Il rejoint désormais une longue liste de défenseur-ses des droits humains arrêtés par les autorités au cours de la semaine, pour avoir organisé et participé à une réunion pacifique au parc de la Liberté. Muong Sopheak a été arrêté sur ordre de la cour pour "incitation à commettre un délit ou à causer des troubles sociaux". Il est actuellement détenu dans le centre correctionnel (CC) 1 à Phnom Penh.

À propos de Muong Sopheak

Muong SopheakMuong Sopheak est défenseur des droits humains et membre de la Khmer Student Intelligent League Association - KSILA. L'association travaille pour la mobilisation et le renforcement des capacités, afin d'accroître la participation des étudiants au développement social, à la bonne gouvernance et à l’utilisation durable des ressources naturelles. À ce titre, le défenseur est une voix active, en particulier parmi les jeunes du pays, pour sensibiliser aux injustices sociales et aux questions de droits humains.

 

14 Septembre 2020
Arrestation du défenseur des droits humains Muong Sopheak

Le 11 septembre 2020, le défenseur des droits humains Muong Sopheak a été arrêté par la police, devant le siège du Parti de la volonté khmère à Phnom Penh. Il rejoint désormais une longue liste de défenseur-ses des droits humains arrêtés par les autorités au cours de la semaine, pour avoir organisé et participé à une réunion pacifique au parc de la Liberté. Muong Sopheak a été arrêté sur ordre de la cour pour "incitation à commettre un délit ou à causer des troubles sociaux". Il est actuellement détenu dans le centre correctionnel (CC) 1 à Phnom Penh.

Download the Urgent Appeal

Muong Sopheak est défenseur des droits humains et membre de la Khmer Student Intelligent League Association - KSILA. L'association travaille pour la mobilisation et le renforcement des capacités, afin d'accroître la participation des étudiants au développement social, à la bonne gouvernance et à l’utilisation durable des ressources naturelles. À ce titre, le défenseur est une voix active, en particulier parmi les jeunes du pays, pour sensibiliser aux injustices sociales et aux questions de droits humains.

Le 11 septembre 2020, la police de Phnom Penh a arrêté le défenseur des droits humains Muong Sopheak sur ordre du tribunal de Phnom Penh qui l'accuse "d'incitation à commettre un délit ou à provoquer des troubles sociaux". L'accusation a été portée contre lui en lien avec sa participation à une réunion pacifique qui a eu lieu au parc de la Liberté à Phnom Penh le 7 septembre 2020. La manifestation appelait à la libération du défenseur des droits humains Rong Chhun et des membres de Khmer Thavarak, Hun Vannak et Chhoeun Daravy. Muong Sopheak est actuellement détenu au CC 1 de Phnom Penh où il peut consulter son avocat.

Ces derniers jours, les rassemblements publics au Cambodge ont été réprimés et plusieurs défenseur-ses des droits humains sont actuellement détenus. Front Line Defenders a lancé plusieurs appels condamnant l'acharnement judiciaire à l'encontre des défenseur-ses, y compris la détention du vice-président de la KSILA, Mean Prommony, arrêté le 6 septembre 2020.

Front Line Defenders est profondément préoccupée par l'environnement de plus en plus hostile dans lequel les défenseurs des droits humains travaillent au Cambodge. La restriction des droits et libertés fondamentaux des défenseurs, y compris la liberté d’expression et de réunion pacifique, par le gouvernement est particulièrement préoccupante. Front Line Defenders condamne l'arrestation de Muong Sopheak, car il semble qu'il soit pris pour cible à cause de son travail légitime et pacifique en faveur des droits humains.