Back to top

Arrestation du défenseur des droits humains Mean Prommony

Statut: 
Arrêté
À propos de la situation

Le 6 septembre 2020, le défenseur des droits humains Mean Prommony a été arrêté par la police de Phnom Penh, alors qu'il devait participer à un rassemblement pacifique au parc de la Liberté le lendemain. Le jour-même de son arrestation, le défenseur a été conduit devant le tribunal de Phnom Penh, où il a été inculpé d'"incitation à commettre un délit ou à provoquer des troubles sociaux". Il est actuellement détenu dans le centre correctionnel (CC) 1 à Phnom Penh.

À propos de Mean Prommony

Mean Prommony est défenseur des droits humains et vice-président de la Khmer Student Intelligent League Association - KSILA. L'association travaille pour la mobilisation et le renforcement des capacités, afin d'accroître la participation des étudiants au développement social, à la bonne gouvernance et à l’utilisation durable des ressources naturelles. Il est une voix active, en particulier parmi les jeunes du pays, pour sensibiliser aux injustices sociales et aux questions de droits humains.

11 Septembre 2020
Arrestation du défenseur des droits humains Mean Prommony

Le 6 septembre 2020, le défenseur des droits humains Mean Prommony a été arrêté par la police de Phnom Penh, alors qu'il devait participer à un rassemblement pacifique au parc de la Liberté le lendemain. Le jour-même de son arrestation, le défenseur a été conduit devant le tribunal de Phnom Penh, où il a été inculpé d'"incitation à commettre un délit ou à provoquer des troubles sociaux". Il est actuellement détenu dans le centre correctionnel (CC) 1 à Phnom Penh.

Download the Urgent Appeal

Mean Prommony est défenseur des droits humains et vice-président de la Khmer Student Intelligent League Association - KSILA. L'association travaille pour la mobilisation et le renforcement des capacités, afin d'accroître la participation des étudiants au développement social, à la bonne gouvernance et à l’utilisation durable des ressources naturelles. Il est une voix active, en particulier parmi les jeunes du pays, pour sensibiliser aux injustices sociales et aux questions de droits humains.

Le 6 septembre 2020, la police de Phnom Penh a arrêté le défenseur des droits humains, qui prévoyait de participer le lendemain à un rassemblement pacifique dans le parc de la liberté à Phnom Penh. La manifestation appelait à la libération du défenseur des droits humains Rong Chhun et des membres de Khmer Thavarak, Hun Vannak et Chhoeun Daravy. Mean Prommony a été traduit devant le tribunal de Phnom Penh le jour-même, et il a été inculpé d'"incitation à commettre un crime ou à provoquer des troubles sociaux", puis envoyé en détention provisoire au CC 1 de Phnom Penh.

Cette arrestation s'inscrit dans un contexte d'intolérance croissante du gouvernement à l'encontre des défenseur-ses du pays. Ces derniers jours, les rassemblements publics ont été réprimés et plusieurs défenseur-ses des droits humains sont actuellement détenus. Front Line Defenders a lancé de multiples appels condamnant l'acharnement judiciaire des défenseurs et exhortant les autorités cambodgiennes à libérer les personnes détenues sans base légale suffisante et à cesser de cibler les mouvements de défense des droits humains.

Front Line Defenders est profondément préoccupée par l'environnement de plus en plus hostile dans lequel les défenseurs des droits humains travaillent au Cambodge. Le traitement des défenseur-ses et les restrictions de leurs droits et libertés fondamentales, y compris la liberté d’expression et de réunion pacifique, par le gouvernement sont particulièrement préoccupants. Front Line Defenders condamne l'arrestation de Mean Prommony, car il semble qu'il soit pris pour cible à cause de son travail légitime et pacifique en faveur des droits humains.