Back to top

Le défenseur des droits humains Hafez Huraini arrêté par les forces israéliennes après avoir été blessé

Statut: 
Détenu
À propos de la situation

Hafez Huraini a comparu devant un tribunal militaire israélien le 15 septembre 2022. Le défenseur est faussement accusé de tentative de meurtre, d’atteinte à la sécurité de la région et d’agression grave. Le tribunal a décidé de prolonger sa détention de 5 jours, et sa prochaine comparution est prévue le 19 septembre 2022 à 13 h. Le 12 septembre 2022, les forces israéliennes ont arrêté le défenseur des droits humains Hafez Huraini sur ses terres, dans le village d’at-Tuwani, Masafer Yatta, Hébron. Il a été arrêté après avoir été agressé par un groupe de colons israéliens armés, qui lui ont infligé de graves blessures et cassé les deux bras. Le 15 septembre 2022, Hafez Huraini a comparu devant un tribunal militaire israélien où sa détention a été prolongée de 5 jours.

À propos de Hafez Huraini

Hafez Huraini est un agriculteur palestinien et défenseur des droits humains du village d’at-Tuwani, Masafer Yatta, Hébron, dans les Territoires palestiniens occupés. Hafez Huraini défend le droit à la terre et il est leader du South Hebron Hills Popular Committee, un groupe de résistance non violent depuis 2000. Hafez Huraini est régulièrement agressé par des colons et arrêté par les autorités israéliennes alors qu’il travaille sur ses terres dans le village d’at-Tuwani. Il est également le père de Sami et Sameeha Huraini, défenseur⸱ses des droits humains et co-fondateurs de Youth of Sumud dans la région de South Hebron Hills en Palestine. Sami et Sameeha Huraini sont les lauréats du Prix Front Line Defenders 2021 pour les défenseur⸱ses des droits humains en danger.

18 Septembre 2022
Le défenseur des droits humains Hafez Huraini arrêté par les forces israéliennes après avoir été blessé

Hafez Huraini a comparu devant un tribunal militaire israélien le 15 septembre 2022. Le défenseur est faussement accusé de tentative de meurtre, d’atteinte à la sécurité de la région et d’agression grave. Le tribunal a décidé de prolonger sa détention de 5 jours, et sa prochaine comparution est prévue le 19 septembre 2022 à 13 h. Le 12 septembre 2022, les forces israéliennes ont arrêté le défenseur des droits humains Hafez Huraini sur ses terres, dans le village d’at-Tuwani, Masafer Yatta, Hébron. Il a été arrêté après avoir été agressé par un groupe de colons israéliens armés, qui lui ont infligé de graves blessures et cassé les deux bras. Le 15 septembre 2022, Hafez Huraini a comparu devant un tribunal militaire israélien où sa détention a été prolongée de 5 jours.

"Download the Urgent Appeal"

Hafez Huraini est un agriculteur palestinien et défenseur des droits humains du village d’at-Tuwani, Masafer Yatta, Hébron, dans les Territoires palestiniens occupés. Hafez Huraini défend le droit à la terre et il est leader du South Hebron Hills Popular Committee, un groupe de résistance non violent depuis 2000. Hafez Huraini est régulièrement agressé par des colons et arrêté par les autorités israéliennes alors qu’il travaille sur ses terres dans le village d’at-Tuwani. Il est également le père de Sami et Sameeha Huraini, défenseur⸱ses des droits humains et co-fondateurs de Youth of Sumud dans la région de South Hebron Hills en Palestine. Sami et Sameeha Huraini sont les lauréats du Prix Front Line Defenders 2021 pour les défenseur⸱ses des droits humains en danger.

Le 12 septembre 2022 vers 18 h, des colons israéliens armés ont agressé le défenseur des droits humains Hafez Huraini alors qu’il travaillait sur ses terres, dans le village d’at-Tuwani, Masafer Yatta, à Hébron. Les cinq colons étaient armés de matraques, de tuyaux métalliques et d’un fusil M16. Un colon armé aurait commencé à attaquer le défenseur avec un tuyau en métal, le blessant et lui cassant le bras gauche. Hafez Huraini s’est défendu en brandissant la pelle qu’il utilisait pour travailler la terre devant le colon. Hafez Huraini est tombé au sol pendant que les colons armés continuaient à le frapper jusqu’à ce qu’ils lui cassent le bras droit. Entre-temps, un colon armé d’un fusil M16 a commencé à tirer en l’air.

Des douzaines de soldats israéliens sont arrivés sur les lieux de l’incident. Les colons ont crevé les pneus d’une ambulance du Croissant-Rouge palestinien qui est arrivée sur les lieux en présence des soldats. Alors que les soldats israéliens continuaient à harceler physiquement les Palestiniens qui arrivaient sur les lieux, les colons ont commencé à détruire les arbres et le système d’éclairage nocturne sur les terres de Hafez Huraini. Les forces israéliennes ont fermé toutes les entrées et sorties du village d’at-Tuwani peu de temps après l’incident ; ils ont commencé une opération de détention en faisant des descentes dans des maisons et en tirant des gaz lacrymogènes et des bombes sonores.

Plus tard sur les lieux, des soldats israéliens ont arrêté le défenseur des droits humains Hafez Huraini, affirmant qu’il avait blessé l’un des colons armés pendant l’attaque.

Le défenseur a été emmené en ambulance par des soldats israéliens et conduit au centre médical de Soroka à Beersheba dans le sud d’Israël pour recevoir des soins médicaux pour ses bras cassés. Hafez Huraini était accompagné de soldats armés et n’a pas été autorisé à parler à son avocat. Son avocat a ensuite pu lui parler pendant quelques minutes et a pu informer sa famille que le défenseur a été transféré dans un centre de détention de la colonie de Kiryat Arba à Hébron pour un interrogatoire sans la présence de son avocat.

La région de South Hebron Hills est l’une des zones les plus dangereuses pour les Palestiniens en Cisjordanie, certaines des colonies israéliennes les plus extrémistes y étant situées. La famille Huraini est engagée dans une résistance pacifique comme un choix stratégique pour mettre fin à l’occupation israélienne. Ils sont fréquemment harcelés par les colons et les autorités israéliennes pour leur travail en faveur des droits humains. Leur ville natale à South Hebron, at-Tuwani, est un village frontalier sur la ligne verte. En conséquence, leur communauté est fréquemment la cible de harcèlement et d’attaques.

Front Line Defenders est profondément préoccupée par l’attaque violente et la détention illégale du défenseur des droits humains Hafez Huraini, ainsi que par le fait que les colons ne doivent pas rendre de comptes à Hébron et dans différentes zones de la Cisjordanie occupée. Elle estime également que la détention et l’attaque du défenseur des droits humains Hafez Huraini ont été menées contre lui uniquement en raison de sa résistance pacifique.