Back to top

Attaque de la maison du défenseur des droits humains McDonald Sembereka

Statut: 
Domicile attaqué
À propos de la situation

Le 21 octobre 2019, la maison du défenseur des droits humains, le révérend McDonald Sembereka, a été attaquée par cinq inconnus en tenue de camouflage. Les assaillants ont tiré des coups de feu en direction de la maison de McDonald Sembereka vers 1 heure du matin, à Nyewa, dans la ville de Lilongwe, le long de la route reliant Lilongwe à Mchinji. Avant de partir, ils ont proféré des menaces de mort contre le défenseur des droits humains, lui disant qu'il serait tué s'il ne mettait pas fin à sa participation aux manifestations post-électorales qui se déroulent actuellement au Malawi.

À propos du Révérend McDonald Sembereka

Reverend MacDonald SemberekaLe révérend MacDonald Sembereka est défenseur des droits humains et coordinateur du Comité consultatif des droits de l’homme (CRHR), un réseau d’organisations locales de la société civile qui œuvre pour accroître la responsabilité des dignitaires gouvernementaux et promouvoir les droits civils et politiques au Malawi.

23 Octobre 2019
Attaque de la maison du défenseur des droits humains McDonald Sembereka

Le 21 octobre 2019, la maison du défenseur des droits humains, le révérend McDonald Sembereka, a été attaquée par cinq inconnus en tenue de camouflage. Les assaillants ont tiré des coups de feu en direction de la maison de McDonald Sembereka vers 1 heure du matin, à Nyewa, dans la ville de Lilongwe, le long de la route reliant Lilongwe à Mchinji. Avant de partir, ils ont proféré des menaces de mort contre le défenseur des droits humains, lui disant qu'il serait tué s'il ne mettait pas fin à sa participation aux manifestations post-électorales qui se déroulent actuellement au Malawi.

Télécharger l'appel urgent

Le révérend MacDonald Sembereka est défenseur des droits humains et coordinateur du Comité consultatif des droits de l’homme (CRHR), un réseau d’organisations locales de la société civile qui œuvre pour accroître la responsabilité des dignitaires gouvernementaux et promouvoir les droits civils et politiques au Malawi.

Le 21 octobre 2019, les assaillants ont ouvert le feu en direction de la maison de McDonald Sembereka et jeté des cocktails molotov devant sa porte. Ils se sont approchés du bâtiment et ont tiré d'autres coups de feu. Ils ont menacé le révérend Sembereka en lui ordonnant de cesser de participer aux manifestations post-électorales. Ils se sont ensuite échappés dans un véhicule Toyota Sienta après avoir réalisé que Mc Donald Sembereka avait sa propre sécurité personnelle. L'incident a été signalé à la police locale mais il n'y a eu aucune arrestation.

Cette attaque semble faire partie d'une tendance au harcèlement à l'encontre de défenseur-ses des droits humains depuis les grandes manifestations qui dénoncent des irrégularités constatées lors de l'élection présidentielle du 21 mai 2019. Les défenseur-ses des droits humains et les personnes associées au HRDC sont plus particulièrement pris pour cible. McDonald Sembereka et ses collègues organisent des manifestations réclamant la démission de Jane Ansah, présidente de la Commission électorale du Malawi, qui n'a pas donné suite aux plaintes pour irrégularités électorales. Le défenseur des droits humains Timothy Mtambo a été victime d'une tentative d'assassinat dans des circonstances similaires. Le 10 octobre 2019, des assaillants inconnus ont tiré plusieurs coups de feu sur le défenseur des droits humains alors qu'il rentrait chez lui en voiture. Le 15 août 2019, sa maison et sa voiture ont été la cible d'une attaque au cocktail molotov. Quelques semaines plus tôt, son bureau a fait l'objet d'une attaques similaire.

Front Line Defenders est profondément préoccupée par la multiplication des attaques violentes à l'encontre des défenseur-ses des droits humains au Malawi, car cela semble uniquement motivé par leur travail légitime en faveur des droits humains et pour la promotion des valeurs démocratiques.