Posted 2011/6/13

Arabie Saoudite: Le défenseur des droits humains emprisonné, Mukhlif Al Shammari, réitère son engagement en faveur des droits humains depuis sa prison

« Le jour du premier anniversaire de mon arrestation, je me sens plus fort que jamais; la frustration et le désespoir ne m’ont pas du tout affecté. Je vous promets que je n’abandonnerai pas les principes que je défendais avant, et que je continuerai à soutenir les opprimés, quelque soit leur religion, race ou couleur ou nationalité. Puisse Allah nous aider à défendre les droits humains, Votre frère Mukhlif Al Shammari ».

Informations Complémentaires

Mukhlif Al Shammari est un journaliste et écrivain pro-démocrate et pro-réformes en Arabie Saoudite. Il a été arrêté le 15 juin 2010 alors qu’il dînait avec un ami à Jubail. Avant d’être arrêté, il n’avait reçu aucune notification ni convocation pour un interrogatoire. Il aurait été escorté par les forces de sécurité lourdement armées, une pratique généralement réservée aux personnes suspectées de crimes graves ou d’actes de terrorisme, et avait été conduit au poste de police d’Al-khober.

Le 20 juin 2010, le Bureau d’enquête et des poursuites judiciaires a enregistré l’affaire n°2029/255/31 contre Mukhlif Al Shammari, l’accusant « d’ennuyer les autres » avec ses écrits. Il a été interrogé à propos de six articles écrits et publiés sur plusieurs sites saoudiens. Selon son dossier à la prison générale de Dammam, où il avait été transféré début juillet, les charges contre lui sont liées à des critiques qu’il a fait dans ses articles à l’égard de responsables du gouvernement.

Bien qu’un Tribunal de la ville de Dammam, dans l’Est de l’Arabie Saoudite, ait déclaré que les charges contre Mukhlif Al Shammari ne relèvaient pas de sa juridiction, et qu’il ait renvoyé l’affaire devant le Bureau d’enquête et des poursuites judiciaires de Dammam, M. Mukhlif Al Shammari est toujours détenu.

Lire l’appel original de Front Line en faveur de Mukhlif Al Shammari