Posted 2010/11/10

Philippines: Le défenseur des droits humains M. Temogen Sahipa Tulawie se cache par crainte d’un procès inéquitable à Sulu

Le défenseur des droits humains M. Temogen Sahipa Tulawie se cache depuis un an par crainte de ne pas bénéficier des procédures régulières ou à un procès équitable dans la province de Sulu.

Informations Complémentaires

M. Tulawie aurait dû se présenter au Tribunal Régional en octobre 2009, suite à une accusation de meurtre, dans l’affaire n° 07-09 1648-3 et l’affaire criminelle n° 07-09 1649-3, mais il s’est enfuit.

Il est accusé d’avoir participé à un attentat dans la municipalité de Patikul, le 13 mai 2009, lors duquel 12 personnes ont été blessées, y compris le Gouverneur de la Province de Sulu M. Abdusakur Tan. Dans le cadre de son travail Temogen Sahipa Tulawie assure le suivi de la situation des droits humains et documente des affaires de violations des droits humains qui affectent la communauté musulmane dans la Région Autonome en Mindanao Musulmane, en particulier dans la province de Sulu.

Le 13 mai 2009, une bombe a explosé au bord d’une route près de la capitale provinciale, au moment du passage du Gouverneur Abdusakur Tan. Le beau-fils du Gouverneur Tan, le Maire Hatta Berto et l’Adjoint du Maire Tamrin Tulawie, se trouvaient à bord du véhicule à ce moment là.

Neuf autres personnes auraient été blessées dans l’incident. Le 26 mai 2009, Mohammad Sulayman Muin et Juhan Alihuddin ont été arrêtés et ont été forcés d’avouer leur responsabilité dans l’attentat. Ils ont désigné Temogen Sahipa Tulawie et le membre du Congrès Arbison du second district de Sulu, comme les cerveaux de l’attentat. Les deux hommes auraient signé des aveux extrajudiciaires distincts.

Le 30 juin 2009, M. Tulawie a fait une demande de « certiorari » (révision de l’affaire) auprès de la Cour d’Appel de Cagayan de Oro, remettant en question la juridiction du Procureur Régional de la région IX, qui a accepté la plainte ainsi que son pouvoir de désigner le Procureur de la ville de Zamboanga comme Procureur de la province de Sulu et de conduire une enquête préliminaire contre l’accusé.

A ce jour, la 22ème division de la Cour d’Appel n’a entamé aucune action. Un contre serment a été soumis le 1er juillet 2009, dans lequel M. Tulawie dément avoir participé à l’attentat.

Le mandat de son arrestation est daté du 5 octobre 2009 et a été émis par le Juge Leo Jay T Principe.

Temogen Sahipa Tulawie est Président provincial du Consortium of Bangsamoro Civil Society (CBCS), une coalition d’organisations de la société civile Bangsamoro (CSO) dans la province de Sulu.

M. Tulawie a activement participé à la création de l’organisation BAWBUG (Servir, Respecter et Protéger). BAWBUG a été établi afin de défendre les droits des communautés musulmanes affectées par les opérations militaires à Sulu.

Il a aussi été membre actif du Center for Humanitarian Dialogue –CHD (Centre pour un Dialogue Humanitaire) entre 2004 et 2008 et membre du Conseil de Non-Violent Peace Force –NP (Force de paix non-violente, à Sulu.

En 2004, il a été élu Conseillé Municipal de Jolo, la capitale provinciale, et était l’un des organisateurs de Concerned Citizens of Sulu, une organisation qui travaille pour la démocratisation de la politique locale, pour la transparence de la gouvernance et le maintien des libertés et des droits civils des résidents de Sulu.

Front Line est préoccupée pour l’intégrité physique et psychologique de M Tulawie et des défenseurs des droits humains dans la province de Sulu.

Action Update Needed. Before taking further action on this case please contact info@frontlinedefenders.org for further information